Ski

La piste noire : couleur des pistes très difficiles !

La descente des pistes de ski est un plaisir unique au monde, en particulier dans les stations mythiques des Alpes comme l'Alpe d'Huez, Courchevel ou Val Thorens. Mais, avant de se lancer à l'abordage des sommets enneigés et des fameuses pistes noires, il est important de rappeler ce qui se cache derrière cette couleur qui symbolise les pentes les plus raides et les plus dangereuses d'un domaine de ski.

C'est quoi une piste noire ?

Une piste noire fait référence à une piste de ski alpin (ou ski de piste). Elle est réservée aux skieurs les plus expérimentés et indique que le niveau est très difficile et très dangereux si on ne sait pas bien skier. Il faut savoir qu'en France, il existe plusieurs couleurs pour évoquer la difficulté des pistes. Cette dénomination de couleurs répond à la norme AFNOR, mais chaque station décide de la classification de ses pistes. Les couleurs sont les suivantes :

  1. Pistes vertes : la couleur verte correspond à un niveau facile et s'adresse aux débutants.
  2. Pistes bleues : la couleur bleue correspond à un niveau de difficulté moyenne parfait pour ceux qui commencent à se débrouiller.
  3. Pistes rouges : la piste rouge correspond à un niveau difficile et s'adresse aux skieurs confirmés.
  4. Pistes noires : la couleur noire correspond à un niveau extrêmement difficile et est conseillée aux skieurs très expérimentés et qui maîtrisent la pratique du ski. Leurs difficultés résident dans la pente, mais également dans les bosses ou bien le fait qu'elles ne soient pas damées ou encore qu'elles proposent de skier sur une neige verglacée en fonction de leur exposition.

Quand sont apparues les couleurs ?

Les couleurs pour évoquer la difficulté sont apparues en 1965 et cette classification perdure encore de nos jours. Cette mesure, mise en place par Pierre DUMAS, secrétaire d'État chargé du tourisme, visait à sécuriser les pistes de ski et à réglementer la pratique dans les stations. Progressivement, d'autres balises sont venues compléter les codes couleurs pour signaler des dangers comme les risques d'avalanches (drapeau à carreaux noirs et jaunes) ou de tempête de neige.

Quelle est la pente d'une piste noire ?

La pente d'une piste noire est ardue, c'est celle d'entre toutes qui compte le plus d'inclinaison (on parle aussi de pourcentage de dénivelé). La pente varie d'une piste à l'autre et en fonction des stations et du domaine. Alors qu'en Amérique du Nord, en Allemagne, en Autriche et en Suisse la norme définit qu'une piste noire comprend une pente d'un dénivelé de plus de 40 %, en France, en Espagne et en Italie aucune classification n'est faite et on se réfère au code couleur qui dit qu'une piste noire est très difficile.

Quelle est la piste noire la plus longue en France ?

La piste dont la longueur est la plus importante en France est celle de Sarenne située sur le domaine de l'Alpe d'Huez et c'est même la plus longue d'Europe et du monde. Elle propose pas moins de 16 kilomètres de glisse aux passionnés de ski avec un dénivelé de 1 800 mètres depuis son sommet qui culmine à plus de 3 000 mètres d'altitude et qui permet d'observer le Mont Blanc. Même si elle ne figure pas parmi les plus difficiles, la piste de Sarenne est une piste noire grand public qui permet une descente pendant de longues minutes.

Quelle est la piste noire la plus dure de France ?

La piste noire classée parmi les plus dures de France est celle du Grand couloir de Courchevel rattachée au domaine skiable des 3 vallées. Elle compte parmi les pentes les plus raides au monde. Le départ se situe à 2 700 mètres d'altitude sur une longueur de 630 mètres à 55 % et atteignant parfois les 80 %. Elle n'est jamais damée et comporte de nombreuses bosses qui la rendent encore plus difficile. Il faut savoir qu'une fois en haut, il est impossible d'emprunter un autre chemin et qu'il faut se lancer dans la pente.

Parmi les pentes les plus raides au monde, on peut citer :

  • Le Delirium Dive - Banff au Canada.
  • La grave pas loin des deux Alpes en France.
  • Le pas de Chavanette - Le mur suisse dans la station de Champery - Les Crosets en Suisse.
  • Le couloir de Corbet dans la station de Jackson Hole dans le Wyoming aux États-Unis.
  • La pente Harakiri à Mayrhofen en Autriche.
  • La pente Tortin à Verbier en Suisse.

Y a-t-il plus d'accidents sur les pistes noires que sur les autres ?

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les accidents les plus dangereux surviennent sur les pistes bleues, car comme elles sont plus faciles, elles favorisent la vitesse et exposent ceux qui s'y trouvent et qui ne maîtrisent pas forcément les bonnes pratiques. Les skieurs confirmés quant à eux sont rodés aux rudiments du ski et savent comment réagir pour s'adonner à leur passion en toute sécurité.